1999 Cleveland Museum of Art-2009 National Gallery of Victoria-2014 BERLIN Alte Nationalgalerie "Rembrandt Bugatti"

Synopsis du livre 2010-2015: "Rembrandt Bugatti Sculpteur Répertoire monographique , une trajectoire foudroyante" Réédition du livre, revu et corrigé, parution Septembre 2015 Editions de L'Amateur, en Anglais et en Français

  Préface par Philipp Demandt I. Qui sont les "pères" de Rembrandt Bugatti ? - Giovanni Segantini - Carlo Bugatti - Paolo Troubetzkoy - Giuseppe Grandi et Medardo Rosso - La Galerie Grubicy et Bice Bugatti -Segantini "All' amico Borgatti"

II. 1884-1902: Milan et l'époque pré-futuriste - Milan -"Ritorno dal pascolo "R.M.1 - Bugatti et la photographie - Bugatti créateur de l'instant à multiples dimensions - Albino Palazzolo - Ettore Bugatti

X. Rembrandt Bugatti se suicide le 8 janvier 1916. Aout 1914, Anvers : le désastre de la grande guerre, Bugatti devient brancardier. Décembre 1914 : Bugatti part à Milan rejoindre sa famille avec l'aide de palazzolo, il expose chez Grubicy. Mai 1915, Milan : Rembrandt Bugatti se porte volontaire, il est déja tuberculeux. Décembre 1915 : Bugatti revient à Paris, il se suicide le 8 janvier 1916. 1916 : le témoignage de son ami Milanais, l'architecte de Giulio Ulisse Urata. Pour son frère, Ettore Bugatti va reprendre le flambeau. Adrien Aurélien Hébrard va rouvrir la fonderie avec Albino Palazzo EPILOGUE : POUR LE REGARD TOUT EST CONTEMPORAIN. POUR UN NOUVEAU REGARD. Rembrandt Bugatti.Sculpteur Répertoire Monographique à paraître en Septembre 2009 - auteur : Veronique Fromanger.

III. Paris et le Jardin des Plantes - Carlo et Rembrandt Bugatti s'installent à Paris - La Ménagerie nationale du Jardin des Plantes et le Museum d'Histoire naturelle - La renaissance des sciences naturelles - Bugatti et les animaux sauvages - Les panthères, ses compagnons d'existence

IV. Bugatti : un modeleur et un mouleur - Bugatti : "J’espère et je crois réussir à faire une oeuvre qu'aucun sculpteur animalier ancien ou moderne n'a fait". - Le témoignage de Marcel Horteloup et les lettres de Dejanice - Le modelage à main libre et le moulage en plâtre - François Pompon et les artistes animaliers - La gypsothèque Rembrandt Bugatti et le fonds d'atelier Ebé Bugatti

V. Paris, chef de file du marché de l'art moderne - Paris, haut lieu de la création - L'ivresse du progrès et les marchands de tableaux modernes - La sculpture : un art difficile à vendre, la ruine des marchands d'Art

VI. A.A. Hébrard et Cie (1902-c.1934) - une alliance entre l'Art et l'Industrie - Paris 1904 : La première exposition : " Rembrandt Bugatti " à la Galerie Hébrard rue Royale. - Bugatti à 20 ans - Le contrat d'édition - René Dubois, son père adoptif - La fonderie A.A. Hébrard : Albino Palazzolo et les ouvriers - Hébrard et Rodin - A.A.Hébrard ou la reproduction authentique d'une oeuvre d'art

VIII. 1909 à 1911 : Bugatti consacre tout son temps à préparer les grandes expositions ou l'ivresse de la création - Installation de l'usine Ettore Bugatti à Molsheim en Alsace - Rembrandt Bugatti, désormais seul face à son destin. - Bugatti élargit son champ de vision, son regard se transforme. - 1910 : l’ exposition à Anvers et les pièces uniques. - Bugatti se passionne pour les grands mammifères ruminants. - Les animaux sauvages sont devenus ses amis de tous les jours. - Le Rhinocéros indien et le Bison d'Amérique : déjà en voie de disparition au début du XXè siècle. - En 1911 Hébrard présente une collection de 100 sculptures ou huit années de création. - A Paris l'Avant-Garde européenne est en pleine effervescence. - Bugatti souffre de l'éloignement familial et de son manque d'argent. - Le "Colosse" ou " le surhomme " mis à nu

VII. 1903 à 1908 : de Paris à Anvers, tel un oiseau migrateur - Bugatti à Paris, témoin de son temps. - Le marché aux chevaux, Dix minutes de repos ou le Grand Fardier , et le "Montreur d'ours" - Bugatti et les animaux familiers: les chiens et les chats - Bugatti et les animaux sauvages des Jardins zoologiques - Bugatti au zoo d'Anvers, son atelier de plein air - Les cervidés : une fougueuse spontanéïté, une vitalité absolue de la matière ou le dynamisme plastique. - Rembrandt Bugatti et Marcello Valsuani - Bugatti aime tous les oiseaux : les pélicans, les flamants, les cigognes, les marabouts et les autres. - Bugatti se compare aux marabouts - A Montparnasse et rue Duméril Bugatti explore le thème du nu - " La sculpture, c'est comme une femme " : Kathleen Bruce , Dejanice Bugatti et Barbara Bugatti - Paris 1907: "l'ami White" à l'exposition Alberto Grubicy - Bugatti, "un éthologue plasticien", un narrateur des psychologies animales. - " Mes Antilopes " - Les autres mammifères, de puissantes architectures vivantes. - Le commerce des animaux sauvages, les éléphants et les jaguars. WEBMASTERAMATEUR : JEROME TOURSIERE

IX . 1912-1916 : L’esprit de novation interrompu par la Grande Guerre. - La "Marchande de pommes" et le portrait mondain. - L’esprit de novation côtoie la "Belle Epoque". - Bugatti expose chez Alberto Grubicy et les futuristes chez Berhneim-Jeune. - Bugatti a su capter le language des animaux, il a croisé leurs regards pendant quinze ans. - Bugatti retrouve les cigognes et les grands rapaces au zoo d'Anvers. - Pour saisir l'animal Bugatti a une vision synthétique tout à la fois précise et complexe. - Les Condors édités par Claude Koening et Rungwe Kingdon,Pangolin-Editions. - Les tirages en bronze réservés à Ettore Bugatti. - Fin 1913 : Bugatti écrit à un ami : ".....maintenant ça commence à aller....." - "Tigre Royal" R.M.n376 et "Tigre de Sibérie"R.M.n377 - Les tigres: chronique d'une disparition annoncée

X. Rembrandt Bugatti meurt le 8 janvier 1916. - Août 1914 , Anvers : le désastre de la Grande Guerre. Bugatti devient brancardier. - Décembre 1914 : Bugatti part à Milan rejoindre sa famille; avec l'aide de Palazzolo, il expose chez Alberto Grubicy. - Mai 1915 , Milan : Rembrandt Bugatti se porte volontaire, il est déja tuberculeux. - Décembre 1915 : Bugatti revient à Paris. Il se suicide le 8 janvier 1916 - 1916 : le témoignage de son ami milanais, l'architecte Giulio Ulisse Arata. - Pour son frère, Ettore Bugatti va reprendre le flambeau. - Adrien-Aurélien Hébrard va rouvrir la fonderie avec Albino Palazzolo. - Les Cahiers Hébrard - L'édition originale A.-A.Hébrard (1904-c.1934) ÉPILOGUE : POUR LE REGARD TOUT EST CONTEMPORAIN. Pour un nouveau regard , pour inaugurer le centenaire Rembrandt Bugatti

Rembrandt Bugatti

Sculpteur

Partagez / Share

Consultez / Visit the page

@ Contact Rembrandt Bugatti Conservatoire

Audio : Conférence de Cleveland 1999

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player